Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Le scorpion en tant que remède !

    Rivo(1), vendeur près du marché « Pochard »(situé à 10 minutes à pied du Sakamanga) prétend que le scorpion est intéressant comme remède contre beaucoup de maladies, notamment l’hyper tension ,l’ulcère de l’estomac et même le cancer..

    Depuis bientôt 12 ans, il vend ses produits qui sont généralement en macération alcoolique de scorpions ou des scorpions vivants(2) !

    Attention, la dose maximale est de 5 scorpions en une prise, au-delà risque de malaises, vertiges etc.

    Au Guiness des records, les coréens sont les plus gros consommateurs de scorpions vivants. Quand ils viennent voir Rivo, ils lui commandent jusqu’à 600  pièces.

    La preuve en image par notre reporter : Rain forest !

     a71bf8e688d56c6b96fe17fa39a09761.jpgc1cfd2422eac314b9dc3f1c2cbf817e5.jpg

     

    7c82bde53565b13ec5090b923b24f7d8.jpg

    16bf15127e2f67c4ca2a21a2b74db195.jpg

     

  • EXPO A LA GALERIE DU SAKAMANGA

    «  Les plantes magiques et médicinales de l’île rouge »

     

    Rainforest est un peintre aux talents et aux connaissances multiples.

     En plus de ses propres oeuvres, il reproduit parfaitement de très belles gravures, des photos, et vous avez certainement croisé une de ses nombreuses reproductions d’illustrations de vieux bouquins au détour d’une vitrine du Saka.

    Pendant longtemps Forest a été infirmier et ses connaissances médicinales l’ont poussé à la recherche des nombreuses plantes aux vertus diverses qui prolifèrent à Madagascar.

    Il a donc arpenté les marchés à la recherche de ces plantes, les a peintes et expose une série d’aquarelle les représentant dans la galerie du Sakamanga jusqu’au 22 mars.

    La frontière entre la médecine locale et la magie est très fine, vous retrouverez donc dans cette expo de nombreux objets et plantes ayant des vertus toutes particulières.

    Il y a, entre autres, la plante qui rend « bouche bée », celle qui, une fois frottée et avalée, reconnaît le coupable en le tuant, une autre soigne un mal que beaucoup d’hommes redoutent etc.

     

     

  • Culture en Mars à tana

    THEATRE

     

    AFT le 15 mars à 19h

    « Cahier d’un retour au pays natal »

    Nombreux sont ceux qui ont été ébahi par la beauté de ce texte d’Aimé Césaire.

    Renata Scant en sera l’interprète  sur les planches de la scène de l’Alliance française de Tana.

     

     CCAC 14 mars à 19h

    « Epilogue d’une trottoire »

    La parole est donné, via cette pièce de théâtre, aux prostitués, au désordre, à l’informel..

    Par la compagnie française NOTOIRE.

     

    MUSIQUE


    CCAC 26 mars à 19h

    Pianiste accompli, Julien Kurtz travaille aujourd’hui avec Bernard d’Ascoli.

    Il interprètera Mozart, Schubert,ravel et Liszt

     Stade DON BOSCO à Ivato

    Pour le lundi de Pacques,( 24 mars) les artistes malgaches Tsiliva et Vaiavy Chila présente un style nouveau, fusion de Salegy et de Chilalaky, né de leur rencontre.


    DANSE


    CCAC le 14 mars à 19h

    « Avy-Anabo-Ampy »

    La compagnie  RARY propose trois spectacles de danse contemporaine signés du chorégraphe Ariry Andriamoratsiresy et interprétés par de jeunes talents de la danse malgache.

    Le premier spectacle s’intitule : « Anabo » et décrit la virilité de l’homme..

    Le second : « Avy » démontre la subtilité masculine…

    Le troisième : « Ampy » montre le contraste entre ll ‘apparence et ka conaissance.


    EXPO


    «  Les plantes magiques et médicinales de l’île rouge »

    A la galerie du Sakamanga du 29 février au 22 mars.

     CCAC du 04 au 28 mars

    « L’île Bleue »

    Expo photos de Pascal Grimaud qui nous livre son regard sur les laissés pour compte d’Antananarivo et des Comores.