Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Les portraits: Lola, chef de cuisine

Ouvert depuis 20 ans le restaurant du Saka est  aussi connu que l’hôtel. Ouvert 7 jours sur 7 midi et soir, il doit sa renommée et sa constance à son fidèle chef de cuisine : Lola.

photo lola.JPGEn 1984, il avait 20 ans et  travaillait sur des ouvrages métalliques quand un ami lui a proposé de venir l’aider  dans la cuisine d’un restaurant de Tuléar. Ce fut le début de sa passion pour la cuisine qui devait ensuite le conduire  à  Mantasoa puis à Tana. Quand Lola arrive au Sakamanga, ce sont les débuts du resto, l’équipe est encore restreinte et  tout le monde met la main à la patte. Petit à petit l’établissement s’agrandit, la notoriété du Saka s’accroit et le nombre de couverts augmente. C’est ce qu’aime ce chef de cuisine : la progression que connait le restaurant, l’idée qu’il faut sans cesse se remettre en question pour qu’au final « ca marche bien ».En cuisine Lola aime surtout confectionner de nouvelles sauces et travailler le poisson. Sollicité pour aller travailler à Mayotte, à Majunga ou en Afrique du Sud ce père de 4 enfants a préféré rester  à Mada ; Ainsi, dès qu’il a un peu de temps libre, il file vers Tuléar, rejoindre son père, éleveur de zébu, ou ses copains, piroguiers et pêcheurs. Comme tout chef de cuisine, cet amateur de foot et de kung fu  dirige sa brigade avec fermeté et a un caractère..de chef de cuisine..Mais les orages ne durent jamais très longtemps et son large sourire reprend toujours le dessus !

Commentaires

  • Donc c'est lui le Chef... On aime bien manger ,loger là-bas. Merci LOLA

Les commentaires sont fermés.