Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Conférence avec Françoise Barre-Sinoussi, à l’Institut Français de Madagascar

Conférence avec Françoise Barre-Sinoussi, à l’Institut Français de Madagascar.

Le mercredi 09 mars 2016 à 17h30.

les actus du Sakamanga, hotel sakamanga, hotel centre ville tananarive

Prix Nobel de Médecine 2008, Recherche translationnelle sur le VIH : Les succès et les défis du 21eme siècle

Face à l’émergence soudaine du sida au début des années 80, la mobilisation collective de chercheurs et de cliniciens a permis dès 1983 d’identifier le VIH et de rapidement progresser dans les années qui ont suivi dans le développement d’outils de diagnostics, de prévention et de traitement au bénéfice des patients.  Une immense mobilisation internationale a permis depuis plus de 10 ans des progrès remarquables en matière d’accès à la prévention, aux traitements et aux soins. Pourtant l’épidémie de sida est toujours loin d’être enrayée et la communauté scientifique doit poursuivre ses efforts pour développer de nouveaux outils de prévention et de traitement. Des avancées récentes ouvrent la voie à des concepts innovants tant pour la recherche vaccinale que pour le développement de nouvelles stratégies de traitements courts visant à induire chez les patients une rémission de l’infection. La lutte contre le VIH/sida demeure une priorité de la santé mondiale et la recherche menée en la matière doit s’intégrer à celle d’autres pathologies pour progresser plus vite au bénéfice de tous les patients.

Françoise BARRE-SINOUSSI, chercheur impliqué dans la recherche en rétrovirologie depuis le début des années 1970, est connue pour ses contributions dans le domaine du Sida, en particulier la découverte du VIH en 1983. Directeur de recherche à l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (INSERM) et Professeur à l’Institut Pasteur à Paris jusqu’en septembre 2015, elle a dirigé des travaux sur la pathogenèse du VIH/sida, en particulier sur les mécanismes nécessaires pour contrôler les infections VIH/SIV et/ou l’inflammation et l’activation délétère des lymphocytes T induite en réponse à ces infections. Au-delà de ses activités de recherche, Françoise BARRE-SINOUSSI est une militante de la recherche multidisciplinaire et translationnelle et de la collaboration internationale en réponse à l’attente des patients quels qu’ils soient où qu’ils soient de par le monde. Selon ses engagements dans le renforcement des capacités et de la formation en Afrique et en Asie du Sud-Est, elle a d’ailleurs une longue expérience de la collaboration avec des pays à ressources limitées en relation avec le Réseau international de l’Institut Pasteur. En 2010, elle a lancé l’initiative de la Société Internationale du Sida (IAS) « Vers une guérison de l’infection VIH» dans le cadre de sa forte implication dans le plaidoyer pour accélérer des interventions en santé publique basées sur l’évidence scientifique. Françoise BARRE-SINOUSSI est auteur et coauteur de plus de 300 publications originales et de plus de 125 articles dans des ouvrages. Elle a également reçu plus de 40 prix et distinctions nationales ou internationales, y compris le prix Nobel de médecine en 2008. Aujourd’hui, elle est Présidente d’Honneur du Réseau International de l’Institut Pasteur et du Département de virologie de cet institut.

Les commentaires sont fermés.