Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Infos & reportages - Page 2

  • RFARAL

    Photo 184.jpgPhoto 186.jpgRfaral peind depuis les années 70 , quand elle était encore à l’école primaire . Elle a été alors encadrée par les célèbres peintres Ranivoson et Babel de Guy Montel , pour l’aquarelle et l’huile , pendant environ 4 ans . Elle faisait alors du figuratif ( paysages , nature morte …..)En 1999 , elle fait sa 1ère exposition de peintures contemporaines ou elle excelle et continue jusqu’à maintenant dans cette voie .Son atelier est visible au centre culturel Rarihasina ( à 5mn à pied de l’Hotel Sakamanga ) avec quelques une de ses toiles .

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

  • La galery Lah'ry

    sakamanga 084.jpg

    Il s’agit d’une petite galerie située sur les hauteurs du quartier d’Ambondrona, au 29 rue Andriandahifotsy .

    Dans une espace d'à peine plus de10m2 ,Lantonirina Hery présente ses créations céramiques et peintures ainsi qu’une vingtaine de tableaux de différents peintres tananariviens ( dont Mahenina , Herizo , Mirana ……) .

    Hery a 24ans il est céramiste et portraitiste de formation .La gamme de ses créations va des grandes amphores en terre cuite , aux pots en faience en passant par les petites bonbonnières en forme d’œuf .

    sakamanga 065.jpg

    sakamanga 057.jpg
    sakamanga 075.jpg
  • RASOLOFOSON FABRICANT DE CHARETTES

    DSC00961.JPG

    Environ à 10 km à l’Ouest de Tana ( par Itaosy ) dans la vallée d’Antsahamasina , est installé Rasolofoson fabricant de charrette . Cela fait maintenant 12 ans qu’il répare et confectionne la caisse, les roues , les moyeux ,les rayons , la barre de roues , la bande de roulement métallique , le système de freinage , la peinture …. Il arrive à fabriquer ainsi 2 charrettes  par mois .C’est une petite entreprise familiale ou tout le monde travaille.

    Les charrettes servent à maintes fonctions dans la banlieue de Tana et à la campagne, notamment pour le transport de matériaux de construction , les récoltes, et même les passagers . Elles sont en général tirées par 2 zébus. ‘’Tout

    terrain’’  elles accèdent aux endroits les plus reculés. Suivant les régions leur fabrication est très différente.

    sakamanga 029.jpg

    sakamanga 031.jpg

    sakamanga 015.jpg

    sakamanga 046.jpg

    sakamanga 022.jpg

  • l'enfance dans tous ses états

    Maintenant ,c’est à notre tour de vous faire découvrir un autre photographe de talent et

    De renom : Fabrice Delannoy.

    Riche de ses dix ans d’expérience et de vécu à Madagascar , il nous fait découvrir

    L’enfance dans tous ses états .

    Du 5 au 15 février 2009 ,de 11 h à 18  h

  • Ici, Ailleurs

    Agée de 24 ans, Marine a choisi la galerie de l’hôtel Sakamanga pour sa première expo de photo.

    4 séries de 25 clichés, en noir et blanc et en couleur nous montrent sa vision de Madagascar, au fil de l’eau, au centre de combats de coq, au cœur de l’exubérante nature de l’île et au travers de portraits de ses habitants.

    Avant quelques années en fac d’arts plastique et un BTS photo, Marine a vécu au Mali, en Centre Afrique, en Guinée et au Niger. Amoureuse des voyages, elle quittera Madagascar bientôt pour rejoindre l’Australie et vous invite donc à admirer ses clichés du 23 au 31 janvier.

    marine.jpg

  • PORTRAITS MALGASY

    S6307461.JPGDeux jeunes artistes exposent à la galerie du Sakamanga jusqu’au 10 janvier 09.
    Navalona, âgé de seulement 23 ans a une formation de céramiste. Pour sa première expo individuelle, il nous propose une collection de portraits très expressifs de vieux malgaches aux regards pleins d’expérience.
    Ces 17 portraits sont réalisés au fusain.

    Arthur, âgé de 22 ans, accompagne Navalona et expose, toujours à la galerie du Sakamanga, ses aquarelles de voitures anciennes. Ayant grandi sur les collines de père Pedro, ce jeune peintre très sympathique a déjà exposé en 2007 et 2008, lors d’expositions individuelles ou personnelles.Cette expo dure jusqu’au 10 janvier et nous souhaitons à ces deux jeunes peintres talentueux beaucoup de succès !

    IMG_0137.JPGIMG_0136.JPGIMG_0139.JPG
  • Moov: je prends beaucoup je donne peu

    Vous avez remarqué que depuis quelques temps nous sommes moins assidus à notre blog. Étant abonné au fournisseur d'accès MOOV, pour une connexion de 128 K.O, avec une garantie minimum de 30 K.O ;Cette société nous "donne" royalement un débit variant de 0,9 à 5 K.O par jour.Et ne croyez pas que cela est gratuit il nous faut débourser 200 euros par mois pour ce royal débit! Il parait que la socité Orange débarque avec un énorme câble plein d'espoir...

  • Gilbert Rakoto Aquarelliste de rue

    EXPO AU SAKA

    La Galerie du Sakamanga expose 25 aquarelles du peintre malgache Gilbert Rakoto.
    Les aquarelles présentées sont datées de 1934 à 1962 et offrent une jolie promenade de cette époque dans les rues de Tana et les campagnes alentours.
    Plusieurs portraits d’un même personnage montrent le talent du peintre à nous faire vivre les émotions de ses sujets, leurs états d’âme du moment..
    D’autres nous emmènent sur la côte est de Madagascar, au cœur de la vie quotidienne d’un village traditionnel, dans les travaux des champs ou à la pêche..
    Expo vente du 21 au 30 novembre. Galerie ouverte du lundi au samedi de 11hà 18h

     

  • UN DROLE DE PONT SUSPENDU

    DSC03470.JPG
    DSC03465.JPGEn nous baladant loin du Sakamanga à 400km sur la cote Est, du coté de Vavatenina. Nous sommes tombés sur cet étrange pont suspendu fait de gros bambou. Sa souplesse et sa solidité sont trés étonnantes.DSC03456.JPG
    DSC03453.JPG

  • QU'ES-CE- QUE C'EST ?

    C'est toujours présenté comme ça. On les achète aux bords des routes. Ca se trouve dans les cours d'eau. C'est trés bon. Nous en cuisinons de temps en temps au Sakamanga.

    DSC03675.JPG

     

     

     

     

     

     

     

    Réponse sur le lien suivant:???? (deuxième rangée, troisième photo)

  • A LA VERTICALE AU SUD DE MADAGASCAR

    Vincent Verra & Gérard Fournier ont décidé de revenir à la galerie d’expo de l’hôtel Sakamanga avec leurs clichés aériens  mais cette fois c’est le Sud de Madagascar qu’ils exposent.

    50 très belles photos nous font découvrir une variation déroutante des bleus de la mer, des ocres de la terre, des verts d’une végétation si spécifique du sud de la grande île et des habitudes de vie des villageois survolés.

    Tous ces endroits donnent envie d’être découverts, font rêver et font presque oublier que dehors ce n’est  pas encore vraiment l’été..

    Tous ces paysages sont à venir admirer (ou acheter) jusqu’au 3 septembre à la galerie du Sakamanga. (ouvert tous les jours de 11h à 18h)

  • ENSEMBLE COURONS

     57843e28a8e0e25fcba0220c03149614.jpg

    14 000! nous étions 14 000 à courir les 10 km de Tana départ du lac Anosy arrivée au stade de Larobia.Dans une ambiance de fête, chacun à son rythme, sous les encouragements de la foule, nous avancions en passant par Ampéfiloha,les 67ha, Ankorodrano. Beaucoup de Malagasy dont Monsieur le Maire d'Antananarivo, quelques  Vazaha, un peu  d'indien et surement  des chinois. C'était vraiment trés sympa. Quelques menbres  du Saka ont  participés, tous souhaitent une prochaine édition.

  • LES ESCALIERS DE LA HAUTE VILLE DE TANANARIVE

    cb835c215a9a35d567d1ca4d84e56d8d.jpgd603fd8389c33d49c3afddccb5f760ef.jpg                          Second plan, troisième plan…ect C’est le Tana secret connu seulement des riverains. Le premier plan se trouve sur la rue ou l’avenue. A partir du second plan il n’y à plus d’accés voiture et c’est tout un réseau de venelles et d’escaliers qui dessert des maisons accessibles qu’à pied. C’est un réel plaisir96594273729b384af4e7ab877cc557da.jpg  de pouvoir admirer la Ville de 6d9387f9c1e12f763aadbfaa15e3f976.jpgTananarive à partir de ces venelles avec des vues panoramiques éblouissantes ! Les plus intéressantes se trouvent sur les collines D’Analamanga et de Faravohitra .
     Nombreux sont les escaliers en partance de la plaine (d’Analakely, d’Ambanidia …..)

    Une fois là-haut ces escaliers deviennent labyrinthiques vous faisant découvrir des quartiers atypiques et riches d’histoires

         

  • KOUBA : un Dessert bien malgache !

    Sur tous les marchés de la capitale on trouve des vendeurs de Kouba. Cette spécialité trés prisée par les Tananariviens se déguste à toute heure de la journée.

    Le Kouba est fabriqué avec de la farine de riz, des cacahuètes et du sucre. Ces ingrédients sont cuits pendant 48h. Au cœur se trouve le mélange cacahuètes et sucre, enrobé de  la pâte de riz et l’ensemble est présenté dans une enveloppe de feuilles de bananier. Ceci donne à ce met un gout original légèrement fumé. Les meilleurs Koubistes sont très recherchés par les amateurs éclairés.Historiquement le Kouba est apparu dans la ville de Talatavolonondry située à une trentaine de kilométres de Tana.fee6deeb4174c60014739448c9796fde.jpgb83c55cd87e0a86ab92d00dcd1cdb007.jpg

  • Madagascar à la verticale

    Expo vente de photos au Sakamanga jusqu’au 23 mai.

    Les photographes Vincent Verra &  Gérard Fournier ont embarqué avec le pilote Michel Louys pour 50h00 de vol autour de Madagascar et en ont ramené de surprenants clichés.

    Retrouvez leur périple à travers 85 très belles photos des coins les plus surprenants de la grande île.

    Les bénéfices de la vente des photos sont reversés à l’association Bel avenir.

     

       

     

  • Estampes

    Zanoarisoa RAJAONA expose ses très belles estampes à la galerie d’expo du Sakamanga jusqu’au 3 mai.

    Cette technique très particulière nécessite beaucoup d’adresse et de minutie et offre des tableaux tout en détails et en précisions.

    Toutes ces estampes sont à vendre et peuvent être emballées par nos soins pour ceux qui voyagent

     

     

  • Le scorpion en tant que remède !

    Rivo(1), vendeur près du marché « Pochard »(situé à 10 minutes à pied du Sakamanga) prétend que le scorpion est intéressant comme remède contre beaucoup de maladies, notamment l’hyper tension ,l’ulcère de l’estomac et même le cancer..

    Depuis bientôt 12 ans, il vend ses produits qui sont généralement en macération alcoolique de scorpions ou des scorpions vivants(2) !

    Attention, la dose maximale est de 5 scorpions en une prise, au-delà risque de malaises, vertiges etc.

    Au Guiness des records, les coréens sont les plus gros consommateurs de scorpions vivants. Quand ils viennent voir Rivo, ils lui commandent jusqu’à 600  pièces.

    La preuve en image par notre reporter : Rain forest !

     a71bf8e688d56c6b96fe17fa39a09761.jpgc1cfd2422eac314b9dc3f1c2cbf817e5.jpg

     

    7c82bde53565b13ec5090b923b24f7d8.jpg

    16bf15127e2f67c4ca2a21a2b74db195.jpg

     

  • EXPO A LA GALERIE DU SAKAMANGA

    «  Les plantes magiques et médicinales de l’île rouge »

     

    Rainforest est un peintre aux talents et aux connaissances multiples.

     En plus de ses propres oeuvres, il reproduit parfaitement de très belles gravures, des photos, et vous avez certainement croisé une de ses nombreuses reproductions d’illustrations de vieux bouquins au détour d’une vitrine du Saka.

    Pendant longtemps Forest a été infirmier et ses connaissances médicinales l’ont poussé à la recherche des nombreuses plantes aux vertus diverses qui prolifèrent à Madagascar.

    Il a donc arpenté les marchés à la recherche de ces plantes, les a peintes et expose une série d’aquarelle les représentant dans la galerie du Sakamanga jusqu’au 22 mars.

    La frontière entre la médecine locale et la magie est très fine, vous retrouverez donc dans cette expo de nombreux objets et plantes ayant des vertus toutes particulières.

    Il y a, entre autres, la plante qui rend « bouche bée », celle qui, une fois frottée et avalée, reconnaît le coupable en le tuant, une autre soigne un mal que beaucoup d’hommes redoutent etc.

     

     

  • Culture en Mars à tana

    THEATRE

     

    AFT le 15 mars à 19h

    « Cahier d’un retour au pays natal »

    Nombreux sont ceux qui ont été ébahi par la beauté de ce texte d’Aimé Césaire.

    Renata Scant en sera l’interprète  sur les planches de la scène de l’Alliance française de Tana.

     

     CCAC 14 mars à 19h

    « Epilogue d’une trottoire »

    La parole est donné, via cette pièce de théâtre, aux prostitués, au désordre, à l’informel..

    Par la compagnie française NOTOIRE.

     

    MUSIQUE


    CCAC 26 mars à 19h

    Pianiste accompli, Julien Kurtz travaille aujourd’hui avec Bernard d’Ascoli.

    Il interprètera Mozart, Schubert,ravel et Liszt

     Stade DON BOSCO à Ivato

    Pour le lundi de Pacques,( 24 mars) les artistes malgaches Tsiliva et Vaiavy Chila présente un style nouveau, fusion de Salegy et de Chilalaky, né de leur rencontre.


    DANSE


    CCAC le 14 mars à 19h

    « Avy-Anabo-Ampy »

    La compagnie  RARY propose trois spectacles de danse contemporaine signés du chorégraphe Ariry Andriamoratsiresy et interprétés par de jeunes talents de la danse malgache.

    Le premier spectacle s’intitule : « Anabo » et décrit la virilité de l’homme..

    Le second : « Avy » démontre la subtilité masculine…

    Le troisième : « Ampy » montre le contraste entre ll ‘apparence et ka conaissance.


    EXPO


    «  Les plantes magiques et médicinales de l’île rouge »

    A la galerie du Sakamanga du 29 février au 22 mars.

     CCAC du 04 au 28 mars

    « L’île Bleue »

    Expo photos de Pascal Grimaud qui nous livre son regard sur les laissés pour compte d’Antananarivo et des Comores.

     

  • LE LEMURS’ PARK

    4d118263a6015ed76216d84e711178e0.jpg193356df1330ae75b81303991952e04c.jpg

     

     

     

    Situé à une vingtaine de km de l’hôtel Sakamanga, le Lémurs’ Park permet de découvrir une dizaine d’espèces de lémuriens. Les animaux sont en liberté dans la propriété. Il y a même des naissances ! Le cadre est superbe , des centaines d’arbres et de plantes endémiques surplombent les méandres d’une belle rivière. On peut s’y rendre en taxi ou avec le véhicule de lémurs’ tour. La terrasse du resto offre une vue panoramique. C’est la balade sympa, ou l’on est sûr de faire des belles photos de lémuriens. Merci à Philippe le flic poète pour les photos.

    0ee55a086efe9d4dd277a29f50a3213e.jpg5c799edb20e75d23f3fe2fcd656054dc.jpg