Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Infos & reportages - Page 3

  • « Tongotra sy Tanana »

    "Des pieds et des mains"

    Avec beaucoup de patience et un regard très artistique, Jean François Bednarsky a immortalisé des instants de vie de villageois malgaches d’une manière très originale.
    Il a d’abord passé beaucoup de temps sans prendre de photos afin de se familiariser avec chacun, se fondre dans les villages, malgré ses tatouages et ses cheveux blonds, pour ensuite capturer le quotidien de chacun en ne photographiant que leurs mains et leurs pieds !
    Le résultat est saisissant.
    Ses photos sont exposées à la galerie du Sakamanga jusqu’au 7 janvier.
    Les bénéfices des photos seront utilisés pour acheter des appareils photos à des enfants et leur faire découvrir la magie de l’argentique.

  • En décembre à Tana

    EXPO :

     

     « Carnets de Boz »

    Cette expo est composée de photos d’enfants posants avec les bozs qu’ils ont réalisé.

    Ces bozs étant des figurines en bois peintes mimant la vie quotidienne.

    Expo initié par le créateur des Bozs: Lionel Lauret

    Alliance Française du 01 au 8 décembre.
     

     « Tongotra sy Tamana »- Eloge à la mano et à Manu

    Une trentaine de très belles photos seront exposés à la galerie d’expo du Sakamanga.

    Du 8 décembre au 5 janvier.

    Une prochaine note sera publiée bientôt avec plus d'informations sur cet atypique photographe et ses très beaux clichés.

     

     « P.a.p.i.e.r   P.i.e.r.r.e Transparence »

    Expo de Philippe Manet et Frederic Viala

    Galerie Mikéa -Villa Pradon-

    Du 7 au 19 décembre.

     « Choix d’artistes, couleurs d’espoir »

    De nombreux peintres malgaches exposeront leurs œuvres, toutes sur un mini format.de 20X20.

    Une belle occasion de se rendre compte de la diversité des artistes locaux.

    Au CCAC du 11 au 21 décembre.

     

    MUSIQUE :

     

    « Figures de danse et vocalise d’antan »

    Danse traditionnelle royale malgache, « le quadrille » suivi d’un hommage à Ludger Abrianjaka.

    Le 7 décembre à 19h à l’alliance française.

     

     « Folk Song Vazo Miteny »Mamy Bastà »

    Le chanteur malgache Mamy Bastà propose un concert avant de repartir vers l’Europe commencer sa tournée.

    Le 8 décembre à 15h à l’alliance française.

     

     « Tapan routes »

    Le groupe Tarika Be présente son dernier album : Tapan Routes.

    Un groupe ultra dynamique sur scène qui associe à des rythmes modernes des instruments traditionnels malgaches.

    Le 14 décembre à 19h au CCAC

     

     

  • LE SAVIEZ-VOUS?

    Alfred HITCHCOCK a tourné deux films en français dans sa carrière:
    BON VOYAGE
    et
    AVENTURE MALGACHE (1947)
    dont voici un résumé si dessous.
    Londres, 1944. Des acteurs écoutent le récit d'un comédien, Jacques Clarus, parlant de ses rencontres avec un dénommé Michel. En 1940, à Madagascar, ce dernier était partisan du régime de Pétain. Alors que plusieurs évasions ont lieu sur l'île, Clarus décide de rester pour organiser la résistance, tout en prétextant qu'il est vichyste.


    7db109b9f79c193afdf563633da88e36.jpg

  • LES FOURS A BRIQUES


    7e8d65b408144625d4a9a0b472fb6dc2.jpg97e6b36abd9c856e7e700bf4730a1526.jpga9b58778dbb19cf780fa8ddcfc426640.jpg

    Ce sont de véritables monuments. Des édifices fumant jour et nuit. Ils parsèment les plaines aux alentours de Tana dégageant une douce odeur de paille brulée. Ce sont les fours à briques.
    Presque toute la capitale est bâtie avec les briques de ces fours, ce qui lui donne au coucher du soleil des allures de rouge flamboyant. Un four est construit avec 8 000 ou 10 000 briques. Souvent exploité en famille, c’est un travail très dur, il faut ramasser la glaise dans la rizière faire une gachée avec de l’eau la mettre en forme puis faire sécher les briques crues au soleil et les réunir pour former le four ensuite on allume le feu qu’il faut entretenir pendant plusieurs jours.
    Enfin il faut transporter les briques sur la tête jusqu’à la route pour les vendre. Un four de 8 000 briques rapporte environ 640 000ar et demande une quinzaine de jour de travail. (1)La gachée. (2)La mise en forme.(3)Le séchage.(4)Le foyer.(5) Un gros four40 000 briques.

    c82aebe8c883846fa093909868ece4fa.jpg998efa947837a7c1ceafe6bb3d913a34.jpg

     

     

  • EXPO PHOTO

    "Impressions Malgaches"

    Expo photo de Christian Escourbiac

    Du 20 octobre au 9 novembre

    Librairie Lecture & Loisirs Galerie Zoom

    tel 22 523 84

  • VERNISSAGE

    8aac285f90714cdb71df0557a8588bf6.jpgHier soir, le vernissage de l’expo : « Instruments de musique traditionnels et populaires en terre Malgache »de la Galerie du Sakamanga s’est terminé en un bœuf très animé.
    Afin d’associer le son aux objets exposés, Ratovo, excellent joueur de Valiha, était là pour jouer quelques notes de cet instrument si délicat.
    Le saxophoniste et le flûtiste du groupe de blues Réunionnais, Pat poésie, qui donne un concert au Sakamanga ce soir, étaient également présent et ont accompagné le joueur de Valiha.
    Jean Yves, qui a contribué à cette expo en nous prêtant quelques beaux instruments a également sorti sa flûte traversière pour les accompagner..

    8dca89093fbef276bddf34b5ff9099af.jpg

    Loin des ambiances un petit peu guindées des vernissages en général, cette soirée fut une belle représentation de la spontanéité et de la diversité des musiciens et instruments de l’océan indien.
    Cette expo dure jusqu’au 3 novembre.

     

    1/L'affiche    2/Un boeuf imprévu      3/ Le vernissage     4/Deux Neuneu se sont introduit au vernissage...

    58a77e7b544b132577a9104b0c46ba4f.jpg3f908b82d2da557c648a02315e854773.jpg
  • LA PASSE DE SONIERANA-YVONGO

    13a56b8cab7634c1315bf5335695e9f1.jpgb31b96882abdea5581762f3f10d5c702.jpg

    La passe de Soniérana-Yvongo
    Mois d’août,  on s’offre quelques jours à ste Marie. Le temps est mitigé mais il y a beaucoup de baleines, nous les voyons sauter depuis la plage ! Au retour le vent se lève. Sur une mer bien formée nous approchons de la passe de Soniérana ça commence à remuer sérieusement. Le Tropicana prend la passe un peu plus au nord, nous nous sommes sur le Cap ste Marie, ça bouge pas mal les déferlantes arrivent assez fort par derrière, le capitaine connais bien la passe et surf sur les vagues . Dés l’entrée du fleuve la sérénité des eaux nous fait oublier  le fracas de la mer. Soniérana est là , à une centaine de mètres. A l’arrivée l’agitation des chauffeurs de taxi brousse hélant leurs clients pour la destination Tamatave nous plonge de nouveau dans un tumulte, humain cette fois ci.

    1)Jean Jacques pas trés rassuré. 2)Les déferlantes arrivent par derrière et sur le coté. 3)Le Tropicana pique du nez. 4)Les derniers mêtres avant le fleuve.

     

     

    20c76c7980e75d37db89a7a5fd6d9b3f.jpg555541cec8cf7c1e369af49266d54dee.jpg

     

     

  • TANA EN SEPTEMBRE

    Expo :

    « Tête à tête »

    Du 3 au 8 septembre à l’alliance Française de Tananarive

    Aurolia Ransrialirasata, plasticienne française d’origine malgache et Vonjiniaina Ratovonirina, peintre, sculptrice exposent leurs créations en compagnie d’autres artistes malgaches.

    Chacun présente une oeuvre sur la Bretagne et une autre sur Madagascar.

    « La peinture malgache à 197 ans »

    Jusqu’au 9 septembre à l’espace culturel Raharihasina à Analakely

    Les tableaux d’une quarantaine de peintres anciens et contemporains sont exposés et proposent une vision intéressante de l’évolution de la peinture Malgache.

    Quelques descendants des exposants sont sur place et vous parleront avec plaisir de la vie de leurs aïeux..

    « 30 et presque songes »

    Du 19 septembre au 20 octobre, l’artiste plasticien, architecte, Joël A ( Joël Andrainomearisoa) réunira 30 artistes qui exposeront leurs talents dans divers disciplines.

    Cette expo aura lieu dans l’ancien local de Mr Bricolage à Ankorondrano .( enceinte Jumbo score).

    « Vol de sensibilité »

    Du 17 au 22 septembre à l’alliance Française de Tananarive

    Ormen Hiafabe présente son interprétation, en marqueterie, d’œuvres de grands impressionnistes du 20ième siècle.

    Théâtre :

    Le 8 septembre à 16h à l’alliance Française de Tananarive

    Antigone de Anouilh.

    Interprété par la compagnie Miangaly et mis en scène par Fela Razafiarison

    Musique :

    Festival Angaredona ou festival des musiques vivantes de Madagascar.

    Ce festival regroupe une trentaine d’artistes malgaches et réunionnais et se déroule du 7 au 24 septembre..

    Le concert d’ouverture aura lieu au CCAC le 7 septembre à 19h et sera animé par : Remanindry, Salala et le groupe Tambours Gasy.

    Le programme détaillé de ce festival est disponible sur les sites de l ‘alliance français et du CCAC.

     

  • LES JEUX DES ÎLES DE L’OCEAN INDIEN

     

    Depuis le 9 et jusqu’au 19 août, Madagascar accueille La Réunion, L’île Maurice, Les Seychelles,Mayotte,les Comores et les Maldives pour s’affronter dans plusieurs disciplines sportives lors des jeux des îles de l'océan indien.

    En réalisant de très belles performances, Madagascar est pour l’instant en tête avec 56 médailles d’or.

    A l’intérieur des stades, l’ambiance est 89472b7f8c10f8b62bdbbbb34242d047.jpgsurvoltée dès qu’un sportif ou une équipe malgache est en compétition.

    Hier après midi, pour l’athlétisme, l’hymne national a retenti 7 fois, le stade d’Alarobia a vibré au rythme du passage des sportifs et de leurs exploits et l’atmosphère était exceptionnelle.

     

    4e49268fc0da2a26b429c5cc7ca303e4.jpg A Tananarive et aux abords des stades, beaucoup de changements sont visibles.

    Les principaux ronds points sont ornés de drapeaux aux couleurs des pays participants, l’avenue de l’indépendance a perdu en place de parking mais gagné en espaces verts, des manèges et activités pour les enfants y sont organisés, des stands de vente de tee shirts et accessoires aux couleurs de jeux des îles sont en place, un mini palais de la reine est installé (et se visite) et le rond point de l’Europe s’est involontairement transformé en parc de promenade..

    Des affiches aux couleurs des jeux des îles énonçant les différentes disciplines pratiquées ont été accroché un peu partout et surtout LA MASCOTE VERTE: RAVI (de Ravinala, arbre du voyageur, emblème du pays et accessoirement cheveux de la dite mascotte..) se ballade un peu partout dans la ville avec sa flamme et son très grand sourire..

    Au Sakamanga, en général, une ou deux délégations sportives étrangères se retrouvent pour dîner, souvent en compagnie d’une très sympathique équipe de journalistes de La

    Réunion qui loge à l’hôtel pendant les jeux..

    En plus d’une ambiance de saison touristique, il règne en ce moment à Tana une atmosphère très chaleureuse, très internationale et très festive..

  • EXPO PHOTO AU SAKAMANGA

    "La photo sportive de 1938 à 1965"

    La toute nouvelle galerie du Sakamanga présente une exposition de 40 photos relatives au sport à Madagascar de 1938 à 1965.

    Même si les disciplines restent les mêmes qu’aujourd’hui, les tenues et l’atmosphère de ces photos témoignent de leur époque.

    Le thème de cette expo est bien sur en rapport avec les jeux des iles de l'océan indien qui se déroulent à Tana du 9 au 19 août.

     Du 7 aout 7 septembre 2007.

    064bd82496a0de128fec82b37c1168e2.jpg
     
  • IMERIMANJAKA

    7342316e20577053b8314c43e54e20a4.jpg92dae4762908e976eb0374f85a5ec913.jpg

     Ce village historique se trouve au sud est de Tana à quelques kilomètres de Tanjobato. Nous l’avons connu perdu derrière les collines mais le récent bi-pass qui ceinture Tana l’a rendu accessible par le goudron.Au centre du village se trouve le tombeau de Rafohy (la petite) et Rangita (la frisée) , deux reines installées là au XVI siècles. Certains historiens pensent qu’elles seraient issues du peuple Vazimba (considéré par certains comme les premiers habitants de Madagascar et par d'autres comme les ancêtres des malgaches).

    C’est dans la source d’Imérimanjaka que l’on puisait l’eau sacrée pour la circoncision des enfants royaux.

    (1)La tombe royale - (2)la source sacrée - (3et4)Maisons anciennes dans le village.

     

    6c25ff58fce6709c0318efec83a16bc3.jpge32fb1e76c2121fb74f5dd13325898f3.jpg

     

  • LA FETE DE L'INDEPENDANCE

    0bebd2707442dd0111f0624e2d2ce587.jpge41478c4eed7001140b3cf39706cf1b0.jpg

    22 Août 1958: Discours solennel du Général de Gaulle au stade de Mahamasina face au palais de la reine à Tana ;Demain, vous serez un état, comme vous l'étiez lorsque ce Palais était habité par vos souverains.
    Deux ans plus tard, le 26 juin 1960 Madagascar accède à l’indépendance. Philibert Tsiranana devient président de la république.
    Tous les ans, le 26 juin, chacun accroche un drapeau sur la façade de sa maison, musique, brochettes, buvettes et manèges fleurissent le long des avenues. Les pétards ponctuent la marche des badauds qui flânent de la gare à Anbohijatovo. Les enfants se promènent le soir avec des lampions multicolores pour assister au grand feu d’artifice. c’est la fêty bé (la grande fête).

    d985b2a9c04f987e2b70bf920cc253b4.jpg63bd6d2824134d88151c08b4bbbd5271.jpg

     

     

     

  • VIVRE DANS LES ARBRES A MADA

    medium_jérome.jpgmedium_Zalina_climb.jpg

    Jérome est arrivé en 1999 à Madagascar avec ses cordes et sa casquette. Il à d’abord grimpouillé avec les copains avant de passer aux choses plus sérieuses. Sa société INGA propose maintenant des stages team bulding , stage incentive et aussi expéditions pour les touristes, éducation environnementale, parcours acrobatiques dans les arbres, nuit dans les baobabs. Son truc actuellement c’est une  tyrolienne à ampéfy, parallèle aux chutes de la Lily.

    Il organise aussi avec son pote Gilles le festival de l’arbre et du reboisement wood and stock à Ambalavao.

    medium_nico.jpgmedium_tiroliene.jpg

     

  • MADAJAZZCAR

    Depuis hier soir, le coup d’envoi du festival de jazz de Madagascar est donné !

    Pendant deux semaines de nombreux artistes, d’origines différentes mais ayant en commun la passion du jazz, se produiront dans toute la ville d’Antananarivo.

    Le programme complet est disponible sur le site de Madajazzcar

    Le Sakamanga accueillera à l’espace jardin le groupe de blues réunionnais : Pat Mélodie.

    Ce sera le 12 octobre, à partir de 20h, notre chef vous préparera plusieurs variétés de Tapas à déguster en écoutant de la bonne musique autour d’un verre de Sangria.

    A cette même occasion, après notre exposition sur les photos sportives, nous réinvestissons la Galerie du Saka avec une expo intitulée : « Instruments de musique traditionnels et populaires de la grande terre ».

    Cette exposition durera du 11 octobre au 4 novembre.

  • Tana en Juillet

    En juillet à Tana..

    Expo :

    Du 16 au 21 juillet à l’alliance française
    « Objets Sonores » Objets sonores insolites présentés par l’association Hors circuits.
    Concert de ces droles d'objets le 21 juillet à 15h00

    Du 9 au 14 juillet à la galerie Cemdlac –Analakey-(ancienne galerie 6)
    Joelle Ranarivelo expose une série de portraits et auto portraits fait exclusivement au crayon..

    Danse :
    13 juillet à 19h00 au CCAC « Le mariage et ses issues », de Valérie Berger
    Présentation chorégraphique sur le thème du mariage proposée par V Berger et sa compagnie de danse. Spectacle suivi d’un débat

    Musique :
    22 juillet à 15h00 à l’Alliance Française de Tana « Ho Tsarovantsika..c’était hier »
    Des chanteurs et musiciens malgaches chanteront piaf, Aznavour ainsi que des chants malgaches d’époque.
    Quelques poèmes de prévert et de Rabearivelo seront également récités..

    Slam :
    28 juillet à partir de 15h00 au CCAC grande finale de SLAM de l’année.


  • L’ ITASY

    medium_chutes_lily_kely.jpgmedium_Lac_Itasy.jpgmedium_Chutes_Lilly.jpg

    Quelle belle région que l’Itasy, après le raft, les geysers voici les lacs et cascades. On ne s’en lasse pas, il y en a partout. L’Itasy est une région volcanique située à 125 km de Tana. Les habitants sont tous cultivateurs. Les projections cendreuses des éruptions volcaniques se sont répandues sur les sols leurs donnant la fertilité. Tomates, tabac, avocats, papaye, haricots, café… tout pousse dans le coin. Pour la petite histoire à coté des chutes de la Lily se trouve un improbable village Antandroy pourquoi ce village si loin de sa région d’origine le grand sud ? sous la colonisation un planteur qui possédait des terres dans le coin fit venir des Antandroy, peuple résistant et dur à la tâche, depuis, leur descendance est toujours là.

     

    medium_lac_fred_5.jpgmedium_lac_fred_3.jpg
  • Expo en Juin

    34 ILLUSTRATEURS du 4 au 9 juin à l'Alliance Francaise de Tana

    34 Illustrateurs africains présentent leurs oeuvres en tentant un lien réussie entre la fameuse tradition orale africaine et leurs illustrations.

    Provenant de dfférents pays africains, ces artistes nous font voyager à tavers les diverses influences d'expressions qui coexistent sur ce continent

    AU DELA DES REGARDS du 11 au 16 juin à l4alliance Française de Tana

    15 oeuvres proposées par des jeunes filles mineures impliquées dans la prostitution et aidées apr l'asociation Groupe Devellopeement vous proposent une expo de leurs ouevres.

    Les artistes Natalia Da Costa, ( créatrice de bijoux),Les slameurs de Madagaslam et la peintre Isabelle Doxis les accompagnent dans cette démarche.

    MYTHES, CONTES et LEGENDES au CCAC du 11 au 16 juin

    Dans le cadre de Gasy Bulles 2007 (BD) une expo sur l'univers de laval NG

    BEDEBE:PLANCHES RECENTESau CCAC du 11 au 16 juin

    Toujours de la BD par KirajyBand avec Ramika, Dwa, Anselme...

    LIVRE OBJET....D'ART au CCAC du 18 au 30 juin

    Zanoarisoa Rajoana fait découvrir son travail autour du livre et de l'écriture. Elle utilise de nombreuses matières et s'inspire beaucoup des traditions locales..

    TAMBOKO AFRICA du 3 mai à fin juin à la bibliothèque nationale d'Ampefiloha

    Exposition sur la culture africaine dont le theme principal est African Leadership Project avec la participation du Libéria, du Gabon, du Congo Brazzaville, de la Guinée, du Tchad, du Kenya et de Madagascar

  • LES BOUQUINISTES D’ANBOHIJATOVA

    medium_livres_a.jpgmedium_allée_ext.jpg

    Les jardins d'Ambohijatovo se trouvent au bout de l'avenue de l'indépendance à l'opposé de la gare. Les bouquinistes y ont élus domicile depuis 1990. Ils sont 160 regroupés en association, si beaucoup sont généralistes certain se sont spécialisés dans le livre scolaire ou le livre ancien. C’est un plaisir de déambuler dans le dédale de leurs cabanes en bois avec l’espoir de trouver le bouquin qui tue. Mais attention en général ils connaissent parfaitement la valeur de leurs perles rares ce qui occasionne des marchandages passionnés . 1) Victor le spécialiste des livres anciens. 2) une allée extér!eure. 3) une allée intérieure. 4) madame Madeleine la doyenne. 

     

     

    medium_madeleine.jpgmedium_allée_int.jpg

                                                                                       

     

     

  • LES ROCHES D'ANTOGONA

    medium_antogona_village.jpgmedium_Antogona_Rova_2_08.jpgmedium_Antogona_faille_08.jpg
    Efa ho lava ny afon’Antogona ( on en a assez des feux d’Antogona). Les roches culminant à 1406 et 1512m servaient de poste de gué et un feu allumé au sommet prévenait les habitants des villages alentour. Sans raisons le feu était souvent allumé, et les villageois accouraient pour porter secours. Lors d’une véritable attaque les guetteur allumèrent le feu mais personne n’intervint. Le village fut détruit il en reste quelques traces et ce proverbe qui circule dans la région. Les roches sont situées à une quarantaine de km de l'hôtel SAKAMANGA.1: village fortifié au pied des roches.2: les roches avec leur petit musée.3:la faille qui permet de rejoindre le village.

  • LES VIEUX

    medium_malin.jpg
    medium_timbre.jpgmedium_forgeron.jpg
    medium_Mamie_trano.jpg
    Les vieux, d’abord il n’y en a pas beaucoup car l’espérance de vie n’est pas très élevée ici. Ils sont magnifiques de dignité et de courage , actifs jusqu’au bout ; celle là arpente inlassablement  Tana en proposant des maisons à louer ou à vendre, celui-ci continu à forger des outils à plus de 70ans, cet autre traîne toute la journée devant les hôtel pour essayé de vendre ses timbres de collection, le paysan au sourire malicieux travaille encore au champs. Avec peu ou pas de retraite il faut se débrouiller, avancer jusqu’au bout, tenir jusqu’à la fin….